Bien coincé

                                                    Bonne nuit les amies,

                              Pour vous ce soir, une jolie poésie de saison,

 

Fillette aux coquelicots

                                           Juin      flamboie,

Juin flamboie . Etendu dans la prairie en fleur,

 Je rêve au bord d'une eau charmante de lenteur,

Où les brins d'herbe  font des arches d'émeraude,

 Le soleil brûle ; l'air pèse,  la terre est chaude,

Femme sur une barque

Mon regard , attentif sous l'ombrage des cils,

Observe l'araignée à l'affût dans ses fils,

Et la cïgue avec sa blanche ombelle où bouge

Un insecte luisant  et rond comme un grain rouge.

Rêverie près d'un cours d'eau

je respire, Le vent par larges souffles lourds

 Propage sur les près  des ondes de velours,

 Une troupe de beaux papillons entrelace,

 Des guirlandes de fleurs  sans tige dans l'espace,

Petite fille et chien

L'herbe que mon oeil proche  explore m'apparaît

 Mystérieuse  ainsi qu'une obscure forêt,

 Dans cette demi-nuit verte, les sauterelles

Traînent leur ventre rose  et font plier les prêles ,

Femme sur fond blanc

Puis, vaincu par l'immense ardeur du firmament,

 Je m'endors,  et mes yeux gardent en se fermant,

La vision d'un clair village sur la côte,

 Et du ciel bleu  qui rit à travers l'herbe haute .

 

                                          Charles Guérin

Belle image du net

                  Coucou les amies,

Le soleil dessend doucement vers le bois pour finir sa journée et commencer sa nuit, il a fait beau,  donc toute la journée dehors, j'ai pu tout finir,  j'ai eu la visite d ema petite soeur Ara,  puis j'ai terminer mes pelouses, il fallait finir car demain il pleut, j'ai quand même fait 8 bacs d'herbe avec ma tondeuse, c'est pas si mal, mais c'est fait, j'ai eu finit a midi et demi, je suis montée manger mon yaourt, et mon fruit, pauis Daniel est arrivé a 13h juste,   donc 4 voyages de  thuyas a enler pour mettre au compostage du village d'acôté, Daniel et Alba, m'on bien aidée aujourd'hui,  car on ne doit pas brûler et je ne savait pas comment faire pour enlever ces arbres morts,

ensuite, le temps de nettoyer le tout, la place est toute propre, 3 brouettes de saletés, don j'ai enlever et descendue les tuiles, là c'est lourd, mon dos est vraiment mal ce soir, mais je ne pouvait pas les laisser là,  ,  c'est pas beau  au bord sans être caché, cela faisait longtemps que j'en parle pour les descendre en bas, j'avais fait la place derrière la buanderie, bien empilée, ça prend pas de place, alors, comme ont dit toujours dans ces cas là, " on est jamais si bien servi que par soi-même, " voilà c'est fait et empilée, maintenant je vais me reposer, car demain la pluie, me coucher tôt avec un massage  a l'argile verte,  et au lit,

 Fabien y est déjà,

Je vous souhaite une bonne soirée,

                  Gros bisous bisous les copinettes du blog,

                            A demain Orléanie

Belle image du net

Belle image du net

Belle image du net