955fcdec.jpg

 

                                             Bonsoir les amies,  c'est vrai que ça caille chez nous,  vite les fenêtre ,on se ferme ,on reste au chaud,

 

                                     Pour vous ce soir,

                                                   " Ce jardin là " ,

 Il était une fois un grand jardin, le grand jardin de ma vie .

Il avait jailli , un jour d'hiver , au détour d'une rencontre .

Le papa jardin et la maman jardin avaient fait ce qu'ils croyaient  le mieux  à faire pour ce petit jardin inattendu .

0_b86b4_ad1c7b8b_orig_1.jpg

 Ils lui donnèrent de l'engrais   , lui apportèrent  leur présence ,

Lui proposèrent leurs attentes et leurs demandes .

Ils surveillaient jalousement  les pousses ,

Si d'aventure quelques herbes poussaient là ,  elles étaient aussitôt arrachées .

0_b86b5_1cd4c380_orig_1.jpg

 Il fallait que tout pousse droit .

Sinon , que diraient  " les autres " ?

 Peu de mots étaient échangés .

Pour ces parents là , il n'était pas necéssaire  de parler , d'exprimer .

0_b86b6_21215dc3_orig_1.jpg

 Ils avaient la croyance  que tout ce vit en silence , à l'intérieur , à l'abri de l'éxtérieur .

 Et le petit jardin avait grandi , comme cela,  sans poser de questions , en jardin obéissant,

 Sans repères , sans mots pour se dire , sans être entendu .

sungkimefwf.jpg

 Plus tard, devenu grand , le jardin rencontra un jardinier extraordinaire  qui avait dans son sac  de fabuleux outils .

 Ces outils s'appelaient :

     -  Oser se dire ,                        - Se relier aux autres,

    - Oser recevoir                                                  - Se relier à son histoire

     - Oser dire non,                      -  Utiliser les symbolisations

     - Oser recevoir,                      - Ne pas vouloir agir sur l'autre ,

     - Oser demander ,                 - Agir à son bout de la relation,

     - Se relier à soi ,                   - Et d'autres encore ...

tomax.jpg

 Enfin  le jardin senti la vie  venir en lui , belle, possible .

Dans sa terre , il retrouva ses demandes jamais dîtes , ses désirs  jamais dits, ses besoins .

 Il entendit , derrière  les souffrances , les blessures encore ouvertes .

 C'était tout cela  qui faisait mal , qui empêchaient les racines  d'aller plus loin , vers l'eau , vers la vie .

letnijdenvitus.jpg

 Les choses changèrent  quand le jardin s'autorisa  enfin à être " l'auteur " de sa vie ...

Des fontaines jaillirent  et arrosèrent la terre .

 Cette terre pouvait enfin laisser venir en elle un autre regard , d'autres possibles ...

 Avec, au plus profond du coeur de ce jardin , une infinie tendresse,

ottageinbloomjohnzaccheo.jpg

 Claire comme l'eau de la fontaine au printemps , lumineuse  comme le soleil d'été ,

Chaude comme l'amour offert une nuit d'hiver,

Légère comme un vent d'automne  quand le soir tombe ,

Une douce tendresse pour le jardinier de la vie .

jamesmeger888.jpg

shchsherb.jpg

fencelinechattersongbirds.jpg

andres2.jpg

                        Les quatre saisons ,  une année, qui passe doucement,

                  Bonne soirée a toutes les amies,

                                A demain,  Orléanie

andres3.jpg