Regarde avec les yeux du cœur

                                           Bonsoir mes amies,

 La journée a débuté assez bien, j'ai fini ma porte, j'ai pu poser 3 couches de peinture et ça rend bien sur la porte, c'est un gris bleuté, une très jolie couleur pour ma porte de salle de bain,  ce ma évité de trop penser a ce que dit le docteur  a mon mon mari,  , ensuite, j'ai fait un peu de rangement, étendu ma lessive,  il était midi, j'avais besoin de ne pas  trop penser  donc j'ai  lu mon journal, j"avais pas envie de cuisiner, trop de choses dans ma tête,  cela fait 13 jours de chimio,  et rien de concret,  donc je suis déscendu au jardin j'ai  fait trois fois le tour  en regardant et parlant toute seule,  et bien oui, les filles, ça m'arrive très souvent de me parler toute seule,  j'ai toujours vécue comme ça, seule avec mes enfants,  mon mari est en retraite depuis 15 ans  je crois, je ne sais plus, trop,  mais j'ai gardé en moi, cette experssion de me parler quand  je sais en moi qu'une chose va pas bien,  je le ressent si fort depuis ma route vers le ciel a 21 ans,  je le sent en moi comme un coup de poignard,  et j'avais raison, de me parler toute seule,  il est rentré a midi 15 environ,  je l'ai aidé un peu, faut faire très attention aux escaliers, mais le chauffeur était là aussi,  puis on a discuté, c'est vrai qu'il ne parle pas bien, il faut être tout près pour comprendre bien,  enfin d ecompte,  mon instinct d em trompait pas,  mon mari a deux cellules cancereuses au foie,  d'où les lésions comme il y avait sur les scanner,  voilà le couperet est tomber,  donc comme dit le docteur de Nancy, il faut aller de l'avant, se battre, ne pas le laisser poursuivre son travail la chimio  sera peut-être augmentée,  le 4 juillet lors de la deuxième visite, il faut vaicre,  et aller au-delà de ça, ne pas se laisser aller, je vais un peu le booster, il le sais on n'en a parler, il est d'accord pour se battre tant qu'il le pourra, il a droit a manger de tout, surtout des légumes, donc je vais lui en faire,  lui qui n'aime pas ça, devra en manger pour manger équilibré  et de tout, vaincre ou mourir comme dit le médecin,

L'espoir

 J'avais plus envie de rien cette après-midi, j'ai bien bossé au jardin le temps qu'il dormai, puis j'ai comme entendu au fond de moi une voix qui me disait de continuer aussi a me battre, que je ne dois pas en aucun cas abandonner, il faut avancer dans l'avenir qui qu'il arrive,  donc je continue mon blog comme avant,  comme si de rien n'était,  avec vous et  et moi on arrive a continuer sans trop penser au reste,  les amies, c'est ma plus grande  joie si j'arrête  je vais sombrer dans la solitude, et plus rien n'ara, donc se battre ensemble,  et advienne que pourra,

Parler

                 Voilà mes amies, je reste près de vous ou je sais retrouver tout le réconfort que j'aime avoir,   parler de tout et de rien, du soleil de la pluie, de la nature, et tout ça rempli le coeur de bonheur, je sais  que je dis vrai, le bonheur, il est en soi, le découvrir est la force de se dire qu'on est heureux malgré la maldie  qui avance,  la battre e tla combattre est encore plus la route vers le bonheur,  a plusieurs,  on est comme une armée de mousquetaires,  c'est comme ça que je vois le blog,  les amies,

                   Donc je vous fait a toutes de gros bisous, d'amitié,

                                   Gros bisous de nous, Orléanie

Sans communication

Ne rêve pas

Pensée

Quand la vie te donne