belle image

                                                    Evadné,

 L' été et notre vie d'un seul tenant

La campagne mangeait la couleur de ta jupe odorante

Belle image

 Avidité et contrainte s'étaient reconciliées

Le château de Maubec s'enfonçait dans l'argile,

Bientôt s'éfondrerait le roulis de sa lyre,

 Le violence des plantes nous faisait vaciller

Belle image

 Un corbeau rameur sombre déviant de l'escadre

 Sur le muet silex de midi écartelé.

Belle image

 Accompagnant notre entente aux mouvements tendres,

 La faucille  partout devait se reposer,

Belle image

 Notre rareté commençait un règne

 Le vent insommieux  qui nous ride la paupière

Et tournant chaque nuit la page consentie

Belle image

 Veut que chaque part de toi que je retienne

Soit étendue à un pays d'âge affamé et de lamier géant

Belle image

 C'était au début d'adorables années

 La terre nous aimait un peu je me souviens .

 

                                               René Char " Fureur et mystère  " .

Femme

                                           Le soleil est revenu les filles,  il n'a pas beaucoup plu, mais a juste arosée mes fleurs, je suis quitte pour le soir,

                                  Bon je reviens ensuite vous voir, je vais m"évader un peu dans mon jardin, voir si les oiseaux chantent bien, ou si ...  en cas ... je peux voir passer un papillon,

                              J'ai fit ma tarte aux prunes, elle sort du four, j'ai aux narines une bonne odeur de  prunes noires , et ça sent bon,

                                  Bisous les amies, Orléanie

hjhj_24.gif

ioio_1.jpg

wwww_8.gif