4653870.png

 

                                                                                      Il était une fois une petite chèvre

                                                                          qui ne supportait plus sa vie .

 Tout le monde connaît l'histoire de la petite chèvre de Mr Seguin  qui voulut conquérir plus de liberté  mais le paya  au prix de sa vie .

L'histoire que je vais vous conter, n'est pas banale , et même  si elle est pathétique , elle porte en elle un ferment de vie .

Myrtille , la petite chèvre  dont je veux vous parler , n'était pas satisfaite , mais pas du tout , de sa vie . Je veux dire,  qu'elle ne supportait plus la façon dont elle vivait . Elle ne se sentait pas comprise , pas aimée,  elle vivait très mal l'image de son corps  qui s'était passablement transformé en quelques années , ce qui avait provoqué beaucoup de changement non seulement dans les regardsmais aussi dans les attitudes  et même les gestes  des petits et grands chevreaux  qui l'entouraient .

Elle était aussi très mal à l'aise  à l'intérieur de son corps , dans ses pensées  qui étaient très brouillonnes . Un jour elle croyait savoir  ce qu'elle voulait  et le lendemein  elle ne savait plus si c'était bon pour elle !

 Elle commençait à ressentir de l'interêt  pour un livre , pour un chanteur,  pour une nouvelle relation , et puis ce livre lui_ tombait des mains, , ce chanteur lui cassait les pieds  et la personne qui avait scucité un tant soit peu d'attention chez elle  soudain ne représentait  plus rien à ses yeux ; elle se demandait même  ce qu'elle avait pu lui trouver comme attraits .

4653892.png

Elle était vraiment très satisfaite de sa vie , de ses études , de ses parents .Elle ne supportait plus leurs problèmes  qui débordaient sur elle , l'envahissaient  et surtout la polluaient . Elle ne savait même plus  ou elle en était  de ses sentiments réels  envers l'un et l'autre .

Sa mère  se plaignait toujours  de la vie  qui n'était jamais comme elle l'aurait voulu . Cette chèvre  était passée maîtresse dans l'art  de la victimisation .

Croyant  quelle était la femme la plus malheureuse du monde , elle s'arrangeait pour que sa fille s'allie avec elle  contre son mari , un bouc  qui prétendait ne travailler que pour sa famille , mais qui dégageait beaucoup de temps  pour d'autres relations    !

38e25a6d.jpg

Un père plein de bonne volonté mais maladroit  quand il prétentait protéger sa fille de l'influence de sa mère en lui assénant :

-- Tu sais , ta maman  a tout pour être heureuse  elle ne sait pas en profiter , alors toi, n'hésite pas,  profite de ta vie , tu as tout pour être heureuse !

Il ne comprenait pas qu'en tenant de tels propos , il mettait sa fille sur le même plan que sa femme !

Le résultat était que Myrtille  était toute mélangée à l'intérieur. Déçue par ses parents , déçue par ses amis ou psuedo-amis , déçue d'elle-même .

 De plus en plus fréquemment  des pensées sombres  agitaent son esprit :  <<  Mais qu'est-ce-que je fais dans cette vie ?  Quel est ce monde  dans lequel je vis ?  Qu'est-ce que je suis vraiment ?  Où sont les vrais sentiments  et comment les reconnaître ?  Est-ce que l'amour existe réellement ?  Suis-je capable d'aimer ? >>

Autant de questions qui tourbillonnaient en elle  et auxquelles  elle ne trouvait pas de réponses .

2049b3d3.jpg

Alors, depuis quelque mois , elle maltraitait son corps , et, à travers son corps , elle violentait  sa propre vie . Elle avait décider de ne rien manger ... enfin,  de ne manger que très peu  et surtout dans le désordre :  elle grignotait un petit brin d'herbe par-ci , une jeune pousse par-là , qu'elle recrachait aussitôt , elle buvait l'eau  d'une mare  puis décidait  de faire pipi dedans , elle vomissait en cachette  quand,  dévorée par la faim , elle avait avalé précipitamment des tas d'aliments mélangés sans discernement .

On aurait pu penser  qu'elle voulait mettre fin (faim )  à son existence !

 Ce qu'il faut savoir quand même , c'est que Myrtille la petite chèvre , avait des amies .

Goat

De vraies amies qui étaient prêtes à l'aider , qui l'invitaient à se faire aider , a commencer ce que l'on appelle  au pays des chèvres un " travail sur soi " .

 Un travail d'archéologie personnelle  qui permet de retrouver en soi   les traces des violences  que l'on a reçues  dans son enfance , de mieux cerner les situations inachevevées , les amours blessées  et ainsi de pouvoir se reconcilier  avec soi-même .

Un travail  qui permet de renoncer à accuser ou a reprocher aux autres  d'être ce qu'ils sont , pour accepter  de se remettre soi-même en cause  et pouvoir rencontrer réellement la personne unique et singulière que l'on est ...

 Le plus difficile pour Myrtille  sera de se libérer des chaînes qu'elle a forgées elle-même ;, à partir  de tous les ressentiments  qu'elle a accumulés  contre ses parents  et le monde entier .

 Si elle pouvait s'alleger , en renonçant aux accusations    contre sa famille , et utiliser les énergies ainsi retrouvées pour s'aimer , se respecter , se responsabiliser  et être ainsi fidèle à elle-mpême , Myrtille pourrait devenir une jeune chèvre réceptive aux bienfaits  de la vie  qui est en elle .

 

                                            Ce conte est du livre de Jacques Salomé ( contes des petits riens et de tous les possibles )

Gotta <a class=

                                Bonne après-midi les amies, voilà le soleil , je vais faire un tours dehors,

                            A plus tard, bisous, de moi, Orléanie

well, why not?

chickens and green

.

Entre un chaval qui rit,

what are <a class=

Un cochon qui tire la langue,

lamb.

Le sourire d'un mouton,

barnyard friends...

Elle est pas belle la vie à la ferme ?

where ya going???