Résultat de recherche d'images pour "L'école autrefois"

                                      L'école publique,

 

                 A Saint-Jean-Bréveley  notre école publique 

                Etait petite  et très , très  pauvre : des carreaux 

                Manquaient  et pour finir  c'est qu'il en manquait trop 

                Pour qu'on mette partout du carton par applique .

Résultat de recherche d'images pour "L'école autrefois"

                    Car il faut voir bien clair  lorsque que le maître explique,

                    Alors le vent soufflait  par tous ces soupiraux,

                    Et nous avons eu froid  souvent sous nos sarraux,

                    Par surcroît  le plancher était épisodique.

Image associée

                            Et l'on sait qu'avec l'eau du toit  la terre fait 

                            Des espèces de lacs boueux  d'un bel effet,

                            - Pourtant j'ai bien appris  dans cette pauvre école ;

Image associée

                                 Orthographe , calcul , histoire des Français ,

                                 Le Quatorze Juillet, Valmy , le Carmagnole ,

                                 Le progrès , ses reculs , et , toujours, son succès .

Image associée

                                     Guillevic , ( trente et un sonnets  , en 1954 )

Image associée

                    Coucou les amies,

         Oui, l'école autrefois,  c'était dure, bien souvent le maître avait une règle dans la main pour nous faire la leçon de morale , première chose d'entrée a l'école le matin,  mais on apprenait bien mieux, , pourtant on était beaucoup d'élève par classe, et de plusieurs sections,  c'était le bon temps,  dommage qu'on nous faisait arrêter lécole dès 14 ans pour entrer a l'usine  .

Image associée

Résultat de recherche d'images pour "L'école autrefois"

Image associée

L'ardoise pour le calcul mental, et le crayon d'ardoise, qui bien souvent se cassait , le plumier en bois, c'est ce que j'avais  dans mon sac aussi mes soeurs, 

Résultat de recherche d'images pour "L'école autrefois"Le fameux bon-point si on était sage ou si on avait bien réciter la récitation, la poésie du matin tous les jours, 

Résultat de recherche d'images pour "L'école autrefois"

Aujourd'hui c'est plus moderne,  on presque dans toutes les classes des ordinateurs ou tablette, , l'enfant a le droit de  discuter en classe,  de bouger,  de parler de choses et d'autres, le futur ,  d'omù on se projète,  est peu commun pour nous, mais comme j'aimais mon école !

Résultat de recherche d'images pour "L'école autrefois"

 Nous n'avons pas  été plus  loin que le cerfificat d'étude, l'usine nous attendais de pieds fermes, pour le boulot à la chaîne avec des horaires de 10 h par jour, en travaillant même le samedi matin, c'était dure pour des toutes petites paies par moi, ou j'avais que 5 franc que maman me donnait pour le mois,  mais je ne me plaignait pas, je gardais mes sous précieusement comme un gros trésor ,  c'était bien,  on avais des copines a l'usine, on mangeait a la cantine, mais comme c'était pas bon, on mangeait souvent un morceau de pain avec du chocolat dedans ou du fromage ,  le plus c'était la neige, on n'en a fait des bagarre aux heures  de midi, on adorait ça,  a l'époque,  

Aujourd'hui, plus de neige, plus d'usine  aussi, tous sont fermées, j'ai travaillée a la filature de Lunéville j'avais une grande machine   a moi toute seule ou j'embobinait des  grosses bobines de fil sur de spetites, on appelait cela des cannettes , si le fil cassait,  il fallait faire un noeud  avec un petit appareil qu'on tenait dans le creux de la main, on avait de grosses ampoules le soir,  j'ai pu travaillé là 1 an, mais trop dure, les horaires a 15 ans,  il fallait se lever a 4h du matin  le déjeuner,  et le bus était a 4h30,  puis il ramassait toutes les ouvrières sur le passage de mon village, a Lunéville on arrivait a 6h30, le temps de pointer, et on était sur la machine  a fil la fileuse ,  le soir on rentrait chez nous a 19h,  fatiguée,  alors on a changé d'unsine pour aller sur Senones dans les Vosges, ou j'ai été prise de suite avec ma soeur ,  là, on faisait des bas, des collants, , j'emballait les bas dans les sachets, il fallait faire sa production de 500 paires par jour, j'y arrivait  après 1 mois dans l'usine , mais c'était plus cool, on avait droit a une permission d'aller aux toilettes a 10 h le matin , le repas du midi a la cantine ou dehors, l'été, le soir on quittait a 18h, mais le bus aussi avait beaucoup d'ouvrière a descendre  donc on rentrait qu"à 19h, ala maison mais je suis restée là, la chef était sympa, mais fallait pas tricher car elle devenait mauvaise ,  j'ai travailler jusqu'a mon mariage, puis je suis repartie   encore après au boulot, dans la même socièté, on était parfois des modèles d'essai avec ma soeur, pour tester des bas,   c'était rigolo,  aujourd'hui, tout est fermé depuis bien longtemps  il n'y a plus d'usine, pour les femmes ou que très rarement, , mais bon je me suis quand même bien amusé dans ma jeunesse que j'ai adoré .

Résultat de recherche d'images pour "L'école autrefois"

                      Je vous souhaite une bonne journée, 

                                Il ne pleut plus,  c'est rassurant, 

                          Gros bisous, Orléanie

26001028_1779328585470975_3114671304218804524_n1.jpg

 Je vous offre le café, mais moi, je vais boire mon thé, 

e2a1d7ff9ab7a4dd79ce283cc474eff6.jpg

e17bdea5bb9141a930b9a8d11cfd8513.jpg