artwindow -

                                                       L'or des moissons mûres,

C'est la fête du blé , c'est la fête du pain,

Aux chers lieux d'autrefois  revus après ces choses,

Tout bruit, la nature et l'homme , dans un bain,

De lumière si blanc  que les ombres sont roses .

Les moissons ont été de belle qualité.

L'or des pailles s'éffondre au vol siffleur des faux,

Donc l'éclair plonge , et va luire , et se révérbère,

 La plaine , tout au loin  couverte de travaux,

Change de face à chaque instant , gaie et sévère .

© Sylvie Callier

Tout hélète , tout n'est qu'éffort et mouvement,

Sous le soleil , tranquille auteur  des moissons mûres,

 Et qui travaille encore , imperturbablement ,

A gonfler, à sucrer , là-bas ! les grappes sûres .

Travaille , vieux soleil , pour le pain et le vin,

 Nourris l'homme  du lait de la terre , et lui donne,

L'honnête verre où rit un peu d'oubli divin ,

Moissonneurs , -- vendangeurs là-bas ! -- votre heure est bonne !

 

                                             Paul Verlaine

image-8219411-FB_IMG_1499773743774.jpg

 Coucou les amies,

Les moissons sont presque finies chez nous, encore aujourd'hui, une grosse machine  prenait le blé bien mûr, tandis qu'une autre derrière, emballait le foin dans de grosses balles rondes, il est modernes le temps, par apport a notre temps, c'est tout autre chose, en 2 h de temps la prairie est finie,  battue et bottelé, impressionnant,

 Bon les amies, ils ont bien fait, il pleut comme vache qui pisse,  et lil fait tout noir, je vais vous laisser, car j'ai peur que le courant coupe, les éclairs, fendent le ciel, de a a B, c'est  pas beau du tout, si ça se calme, je passerai tout a l'heure,

                           Gros bisous et bonne soirée, Orléanie

image-7449113-SAM_0699.w640.JPG

image-7451719-SAM_0663.w640.JPG