La collégiale de Saint Nicolas à Munster-aux-bois, en Moselle,57;

                                                   Coucou les amies,

                   La Lorraine et ses belles collégiales,  ses contes  ,

                                Aujourd'hui, :

                                    Le chien de Torcheville ,

Comme  pour beaucoup d'autres saints , il était dit , autrefois , qu'il était bon d'invoquer saint Nicolas  pour se tirer d'un mauvais pas . C'est ce qui arriva , en Lorraine , au sire de Torcheville  qui tenait château  en l'an 1327 , non loin de la bonne ville de Metz en Moselle .

 Tout puissant  qu'il était , ce château était sur le point de succomber après un siège  conduit par un ennemi résolu  et bien armé. L'assaut se préparait et la victoire des assiégeants ne faisait aucun doute .

 Devant cette issue imminente , le conte Guillaume de Varsberg , châtelain  de Torcheville décida son épouse à quitter le château  pendant qu'il en était encore temps , lui disant qu'ils se retrouveraient plus tard  à quelques lieues de là , en un endroit tenu secret . Lui-même  s'appratât a en faire autant , car il savait  que ses ennemis  ne lui feraient pas grâce de sa vie .

 Quand le moment fut venu , il revêtit son armure , sella son noble coursier et,  suivi son chien fidèle ,  s'enfuit du château  par une sortie secrète . Afin d'égarer d'éventuels poursuivants , il choisit de traverser l'étang voisin  qu'il savait peu profond .

Hélàs !  Parvenu au milieu de l'eau voilà que ,  sous le poids du cavalier et de son armure , le cheval commence à s'y enfoncer dangereusement , entraînant son maître  vers une mort certaine . Que faire ?

 Soudain, Guillaume  a une pensée vers saint Nicolas :  ne pourrait-il pas faire un prodige  de plus en venant à son secours  ?

Alors, du fond de son coeur , s'élève  une prière ardente  qu'entendit le saint Patron de la Lorraine :

"  Bon saint Nicolas , si tu m'accordes la vie sauve,  je fais la promesse de bâtir une église  en ton honneur ! " .

 Et aussitôt , le miracle  s'accomplit : le chien , qui nage aux côtés du comte , saisit dans sa gueule  la grenouillère de l'une des bottes de son maître et, ainsi le tirant , l'aide à regagner la berge .

Peu après, à l'endroit convenu , Guillaume de Varsberg retrouve son épouse  qui l'attendait avec crainte et impatience , et tous deux,  à la suite de ces heureuses retrouvailles , réaliseront le voeu du comte , avec l'aide conjointe , dit-on , du duc de Lorraine , de l'Archevêque  de Cologne  et des comtes de Fénétrange .

Telle est la légende  de la collégiale de saint Nicolas à Munster-aux-bois , en pleine région des étangs en Moselle ...

                           Une très belle histoire vraie, celle de l"église de saint nIcolas,  c'est dire que parfois, nous avons des saints qui écoutent nos prières, et des anges au-dessus de notre tête, qui nous aident  dans la vie sur terre, comme au ciel, car l'ange qui est avec nous en ce moment nous accompagnera plus tard vers l'autre terre,  de l'autre côté, dans les jardins,  du ciel,

                           Je vous raconterai encore d'autres histoires de Lorraine, car je les trouve super bien j'aime l'histoire,

                          A tout a l'heure, bisous les amies,

                                Orléanie

semaine_44.gif

0_fb7da_700dc51b_L.png